Nom
 : Hirigoyen

Prénom : Elodie

 

Date d’intégration :  Avril 2019 

Lieu d’implantation : Saint Pierre D’Irube

 

  • Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? (Prénom, nom, expériences professionnelles avant le lancement en franchise…)

Je m’appelle Elodie, 30 ans cette année, maman d’une petite fille de 4 ans. J’ai passé 7 ans dans la grande distribution, en tant que commerciale chez Findus. Je souhaitais depuis plusieurs années me reconvertir dans le milieu social, qui faisait sens pour moi. Suite à un bilan de compétences, une enquête métier, une étude de marché, et une formation d’assistante de vie en cours, me voilà aujourd’hui franchisée de La Main Tendue.

 

  • TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

Christophe Monfort se rapprochait nettement plus de mes valeurs et de mes convictions profondes que les autres franchiseurs qui m’ont contactée. C’est quelqu’un d’humble, qui a choisi ce métier par vocation. La Main Tendue s’est alors imposée à moi naturellement.

 

  • TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

Je viens du milieu commercial de la grande distribution, dans lequel j’ai essayé d’intégrer la notion de « service » pendant plusieurs années, alors que seul règne le profit. J’aspirais à quelque chose de beaucoup plus humain, dans laquelle je pourrais allier mes quelques bagages commerciaux à ma fibre sociale.

 

  • TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

Mr Monfort est très présent. Il fait de son mieux pour m’accompagner comme il se doit. C’est un challenge pour lui aussi, et il dit d’ailleurs que la réussite de ses franchisés sera aussi la sienne.

 

  • TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

Oui, tout à fait, je pense avoir acquis des bases solides pour me lancer correctement dans cette belle aventure.

  • TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

Absolument.

 

  • TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

On essaie de s’entraider, on se conseille, on partage nos expériences. Après tout, nous sommes une équipe.

 

  • TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Cela fait encore moins d’un an, alors je reste pragmatique. Ce que je peux vous dire, c’est que je suis en bonne voie, et aussi très optimiste.

 

  • TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

Le bouche-à-oreille s’est mis en place petit à petit, c’est un levier très important. Je poursuis également la prospection en boites-aux-lettres, et je continue de me faire connaître des prescripteurs.

Je fais également régulièrement de la publicité via une radio locale dédiée aux seniors.

Sans oublier mes piliers, que sont mes intervenantes, très impliquées. Je leur dois beaucoup, car la belle image de l’entreprise vient grandement d’elles. Sans compter qu’elles font également de la prospection, et celle-ci porte ses fruits !

 

  • TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Totalement. La demande est réelle et croissante. Nous ne sommes absolument pas de trop, bien au contraire, et tentons de nous démarquer par la qualité des prestations, par la proximité et par la bienveillance.

 

  • TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

Oui, sans aucun doute. Cela n’empêche pas de réajuster régulièrement son positionnement et son fonctionnement, et de se remettre en question autant que possible.

 

  • TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

Ça, je ne le saurai jamais. Une chose est sûre, je n’aurais pas eu le cran de me lancer seule, alors je n’ai absolument aucun regret !

 

  • TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

Tout à fait.

 

  • TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

Foncez, surtout si vous êtes soucieux de trouver une franchise avec de l’éthique et de vraies valeurs humaines